De l'art des contacts...

Parlez de tout ce qui est relatif à la gestion en général, que ce soit la direction de la fiction, ou ce qui touche à la communication autour de celle-ci. Vos questions trouverons une réponse !
Répondre
Avatar du membre
Rominski
Créatif
Créatif
Messages : 53
Enregistré le : dim. 25 juil. 2021 17:56
Localisation : Quelque part dans ce monde

Salut à tous !

Je voulais aborder avec vous l'art d'avoir et de se faire des contacts dans son carnet d'adresse, ce qui représente, qu'on le veuille ou non, une étape nécessaire chez tout aspirant créateur de fictions sonores. Car, a priori -- à moins de vouloir tout faire soi-même -- plus on connaît de personnes compétentes dans un domaine qui nous intéresse, mieux on pourra mener à bien un projet car on pourra plus facilement être mis en relation avec des personnes dont le travail correspond au projet. Cela ne semble-t-il pas logique ?

Pourtant, est-ce aussi facile ? Clairement, non. Perso, je galère toujours à ce jour pour me faire un carnet d'adresses, dont les contacts se limitent principalement pour une part énorme à des personnes d'Audiodidact ainsi que des gens que je cotôie sans pour autant vraiment leur parler au fil des projets auxquels je prends part. Et du coup, la moitié ne veulent pas bosser avec moi, ou ont des talents qui correspondent en rien aux projets sonores que je veux mener à bien. Et je pense pas être le seul dans ce cas là XD (alors j'exagére ici, mais tout ça pour dire que mon carnet est réduit)

Du coup, est-ce que vous auriez des conseils à donner à ceux qui voudraient se bâtir un carnet d'adresses conséquent et solide au cours du temps ? Et tant qu'on y est, est-ce que carnet d'adresses hyper gros et bonne qualité du rendu final du projet sont nécessairement coréllés, en d'autres termes : est-ce qu'on peut réaliser un bon projet en ne connaissant pas grand monde avec qui bosser ? Est-il possible de finir par fournir un travail médiocre même en connaissant beaucoup de personnes compétentes ? Balancez vos remarques en réponses !

Je n'ai aucune idée de la pertinence de ce topic, ou même s'il y a beaucoup à dire dessus. j'ai juste envie de relancer le forum un peu !

Note : je ferai peut-être prochainement un sujet connexe sur le recrutement de collaborateurs (acteurs, mixeurs etc... tout ce que vous voulez en fin de compte)
Avatar du membre
Evil Goat
Administrateur
Administrateur
Messages : 148
Enregistré le : lun. 8 mars 2021 19:38
Localisation : Charente
Contact :

J'attendais d'avoir un peu de temps avant de répondre à ce sujet - gonflant souvent les gens du collectif avec l'importance de la communication et de l'importance de se construire un carnet d'adresse, je vais enfin pouvoir élaborer un peu. Quelques-uns connaissent déjà l'entièreté de mon point de vue, je vais quand même faire un rappel à ce sujet.

La communication et le réseautage sont les deux faces d'une même pièce. Le premier s'adresse à l'établissement d'un public (auditoire), l'autre à se faire une liste d'amis qui pourront vous aider à avancer. Le collectif de base, est en soit une forme de réseautage. Nous avons chacun des contacts différents et bien généralement ça nous permet de nous rediriger les uns les autres vers des connaissances quand cela sert la résolution d'un problème ou à trouver une réponse claire à des besoins définis.

Le réseautage, c'est l'arme secrète qui peut vous permettre d'ouvrir des portes vers des contacts que vous n'auriez jamais eus autrement. Par exemple, si je n'avais pas rencontré Ciel sur un serveur Discord, je n'aurais jamais intégré l'équipe de la chaine d'Archives Fondation SCP, je n'aurais donc probablement jamais pu envisager un partenariat entre Audiodidact et eux. Gaeos ne serait peut-être pas comédien sur certains de mes projets, etc.
Voilà en résumé l'importance de se faire des contacts.

Mais à la question "comment ?", je vous dirai qu'il n'y a pas de solutions magiques. Pour ce faire, vous devez oser et aller parler à des gens. Oui, vous m'avez bien entendu, le réseautage passe par la sociabilisation. Car en vous faisant connaissance à des gens, parfois le hasard fait que ces derniers vous présenteront à de nouveaux contacts. Le bonus, c'est de savoir parler de ses projets sans gonfler les gens. Si ça intéresse les gens à qui vous parlez, c'est comme ça que vous avancerez et que vous réseauterez.
Mais le meilleur réseautage qui existe, c'est IRL qu'il se passe : convention, rencontre, même dans votre boulot, vous pourriez tomber sur quelqu'un qui connait des personnes qui pourraient être intéressés par ce que vous faites et même, vous aidez d'une façon ou d'une autre. Et au-delà, vous forgerez des collaborations qui renforceront votre relation avec vos partenaires de "projet".

Bref, le plus dur, c'est d'oser aller vers l'autre.
Image
Répondre